HOME
 
APPLICATION FOR MEMBERSHIP
IFFS GENERAL ASSEMBLIES
IFFS DON QUIXOTE AWARD
NEWSLETTER
IFFS FESTIVAL REPORTS
DON QUIJOTE WINNERS (FROM 2007-)
MUNDOKINO
Search
  Organizing film societies worldwide...


STATUTES COMMITEE MEMBERS EMAIL LINKS WEBMASTER

Locarno 2000 by Annie Piquemal (Francais)

 

53rd Locarno international film festival 2000
(2 - 12.8.2000)

By Annie Piquemal

En cet été 2000 a eu lieu la 53eme édition du Festival International du Film de Locarno. Dans le cadre merveilleux des rives du Lac Majeur, la célèbre cité de la Suisse tessinoise abrite ce festival justement classé parmi les plus grands. Et celui-ci par ses orientations bien connues, souvent au service du Cinéma d'auteurs, a de bonnes raisons d'attirer les cinéphiles... D'ailleurs on peut constater qu'ils sont fort nombreux.

En effet l'affluence qui s'y retrouve est particulièrement étonnante, qu'il s'agisse des séances en salles (immenses pour certaines) où l'on se presse, ou des soirées sur la Piazza Grande qui réunissent devant un des plus grands écrans du monde pour une projection d'une qualité exceptionnelle, et selon une organisation exemplaire, une foule de 6 à 9000 personnes ! Il y a de quoi s'émerveiller de l'aisance dans laquelle se déroule la manifestation : outre les films de la Sélection officielle (des "premières" pour la plus part), on peut aussi suivre aisément les programmes des diverses autres sections : les unes en prises directes avec le cinéma d'aujourd'hui, telles les oeuvres des "Cinéastes du Présent", d'autres invitant à découvrir des chefs-d'oeuvre jamais vus comme cette prodigieuse "autre histoire du Cinéma Soviétique". Aussi s'il est un Festival où les Ciné-Clubs se sentent à leur place, les objectifs de la Manifestation étant bien semblables aux leurs, c'est bien à Locarno qui, parmi les jurys "parallèles" (Oecuméniques, FIPRESCI, Jury des Jeunes...), accueille le jury de la FICC.

Le jury FICC de Locarno 2000 était constitué de 3 représentants de Fédérations nationales : Suisse, Allemagne, France. Aussi, à côté du prestigieux jury officiel, nous avons eu à voir et à "juger" les 18 films de la Compétition Internationale officielle. Si la règle limitait nos appréciations aux films de cette section, il nous est arrivé souvent de regretter que l'on n'ait pas à considérer les oeuvres des "Cinéastes du Présent" dont nombreux d'entre elles intéresseraient vivement les programmes de nos Fédérations.

La Compétition officielle présentait donc des films très divers par leurs origines, par le tempérament et le style de leurs auteurs. A notre avis, elle a été vraiment dominée par un petit nombre d'entre eux, parmi lesquels s'est discuté notre choix. Pour ma part, j'ai sans doute quelque regret que n'ait pas été distingué Noustas Scola du Géorgien Merab Kokotchachvili, Little Cheun du Chinois de Hong Kong, Fruit Chang, ou Bronx Barbès de la Française Eliane de Latour. Mais c'est sans réserve cependant que j'ai souscrit au palmarès sur lequel nous nous sommes accordés sans trop de difficultés :

- le Prix Don Quijote a été attribué à Mua Oi (La Saison des Goyaves) de DANG Nhat Minh (Viet Nam - France): un regard juste et plein de finesse sur une société marquée par son passé récent, une mise en scène personnelle au service de l'émotion qui porte le film.
- Une mention spéciale a été attribuée à Baba du Chinois WANG Shuo pour le sujet dominé par une analyse critique particulièrement courageuse, et pour l'humour qui donne la distance de la réflexion.

- Une 2ème mention spéciale a été accordée à On Quarto da Vanda du Portugais Perd COSTA, oeuvre où apparaît un cinéma innovant, et qui dégage une bouleversante humanité.

Les nombreux jurys ont, dans leur palmarès, parfois nommé également ces oeuvres, et notamment Baba qui a obtenu la récompense majeure avec le Léopard d'Or de ce 53e Festival de Locarno. Nous espérons vivement que ces distinctions aideront à la diffusion de ces films que les Ciné-Clubs seraient honorés et très heureux de présenter : nous en sommes convaincus !

Annie Piquemal, FCCM, France, membre du jury FICC.

URL Festival: www.pardo.ch